Communiqué...

Publié le par X'tian

Peuple de Dieu devient « Eglise Catholique dans les P.-O. »

 

Chers fidèles, chers lecteurs

 

Peuple de Dieu a vécu. Le dernier numéro est paru début juillet 2016 et a marqué la fin d’une époque. Celle d’une publication à laquelle nombre étaient attachés et qui retraçait avec rigueur et souci du détail, la vie du diocèse. Depuis, plus rien. 

Vous êtes nombreux à vous être interrogés sur la suite. A avoir été surpris par cette disparition subite. Etait-ce une interruption estivale ? Une nouvelle maquette en préparation ? 

Non, Peuple de Dieu ne paraîtra plus par souci économique essentiellement. La revue diocésaine sera remplacée par un support plus moderne, adapté aux nouveaux moyens de communication : une newsletter. 

 

Sous cette appellation quelque peu barbare se cache un concept désormais bien connu des internautes : une lettre d’information digitale avec plus ou moins de contenu et des liens hypertextes qui renvoient vers les espaces en ligne du Diocèse. Il y avait le site internet www.perpignan.catholique.fr, il y a aujourd’hui en plus la page Facebook Diocèse Perpignan Elne @Diocese66 et le compte Twitter @Dioceseperpi. 

 

Chacun de ces espaces reprend selon ses codes de communication, les informations pratiques et les actualités qui rythment la vie du Diocèse de Perpignan-Elne et se répondent par transversalité. Ils permettent de toucher un public plus étendu et plus nombreux. Et l’objet d’une newsletter est bien de capter l’attention d’un nouveau lectorat et d’une audience plus large en faisant le lien direct avec ces supports de communication.

 

Les anciens abonnés qui n’ont pas d’accès Internet pourront se rassurer, et nous les remercions chaleureusement pour leur fidélité, une version papier du bulletin d’information officiel leur sera envoyé par la poste gratuitement. 

 

Toutes vos remarques, vos idées, vos suggestions, et vos critiques constructives, nous seront des plus utiles pour améliorer notre communication. La revue et les sites vivent pour vous et grâce à vous. MERCI ! 

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article